La récupération d'eau de pluie

Le monde a pris conscience que la gestion de l’eau est le combat de ce siècle. Les attentes sociétales évoluent. L’environnement devient une préoccupation majeure, l’eau tout particulièrement. Nos dirigeants comprennent qu’il est temps de réutiliser cet «or bleu» gratuit, qui n’a que des incidences positives. Les textes de loi commencent à prendre en compte ce que l’on appelle la «technique alternative de gestion de l’eau», avec diverses incitations comme le crédit d'impôt pour l'achat d'un récupérateur d'eau, etc.

La récupération (et l’utilisation) d’eau de pluie deviennent accessibles au plus grand nombre, grâce à des systèmes de stockage d’eau durables et bien pensés. Le respect de l’environnement et le développement durable sont au cœur des préoccupations des acteurs du secteur, qu’ils soient particuliers, professionnels ou collectivités locales.

A l'heure actuelle, alors que, dans les régions rurales des pays du sud de l'Europe l'eau de pluie sert encore d’eau potable, la récupération de l'eau de pluie dans nos régions hautement industrialisées et riches en eau, n'est utilisée que pour quelques applications. La récupération d'eau de pluie est toutefois en train de se développer dans les pays nordiques : Allemagne, Belgique, Suisse, etc .